Loading...
#PlayStationARTICLES

Les caractéristiques techniques de la PS5 semblent séduire les Dogs

PS5 Naughty Dog Emballés

La semaine dernière, Sony a communiqué pour la première fois autour de la fameuse PS5 qui est attendue pour la fin de l’année 2020. Avec 10,2 Tflops, une architecture RDNA2, et un SSD ultra puissant et ultra rapide, la console semble pour le moment séduire beaucoup plus les développeurs que les joueurs. Et du côté de Naughty Dog, cela se confirme puisqu’un membre et un ancien Dogs se sont montrés très élogieux sur les réseaux sociaux.

Dans un premier temps, c’est Kurt Margenau, l’actuel co-game director sur The Last Of Us Part II qui a parlé de cette PS5 en se disant très excité par ce qu’elle pouvait permettre aux développeurs. Ce dernier considère la console comme « le plus grand saut générationnel » de sa carrière.

 

Je ne reviens toujours pas des caractéristiques du SSD de la PS5. Les gens ne réalisent pas l’ampleur du saut qui peut être réalisé en termes de game design, et plus particulièrement pour les studios First Party qui n’ont pas besoin de concevoir leurs jeux en tenant compte de la plus petite configuration. C’est de loin le plus gros saut générationnel de ma carrière. J’ai hâte. […] Je me sens obligé de préciser que non, il ne s’agit pas d’un indice à propos de ce sur quoi Naughty Dog travaille actuellement. Il s’agit uniquement de spéculations liées à ces chiffres.

Un message encourageant, mais qui encore une fois concernerait principalement les studios First Party de Sony (donc Naughty Dog, Santa Monica Studio, Insomniac Games….). Kurt Maregnau n’est pas le seul à être emballé, puisque Andrew Maximov, l’ancien directeur technique de Naughty Dog (pour le jeu Uncharted 4 A Thief’s End) se montre également très emballé par la technologie de la PS5. Ce dernier l’explique au cours d’un long thread sur Twitter.

Comme je dois régulièrement expliquer aux gens pourquoi le SSD appliqué au rendering m’enthousiasme, je me suis dis que j’allais écrire un petit thread pour expliquer les choses. Prenons la transition entre Uncharted 1 et The Last of Us par exemple.

Le saut en qualité entre les deux jeux est stupéfiant alors que les deux utilisaient du hardware de gestion des graphismes identique (la PS3, ndlr). Une tonne de travail a été effectué par les ingénieurs en charge des graphismes et les artistes, mais le fait de gérer rapidement un plus grand nombre de données a facilité tout ceci.

Vers la fin du cycle d’une console, une quantité énorme de travail est consacrée à la création de scripts destinés à ce que les bonnes données soient chargées et affichées au bon moment. Les designers et ingénieurs qui font ça restent majoritairement sans reconnaissance car ce n’est pas le boulot le plus sexy. Et pourtant, c’est ce qui permet tout ça.

Sur le hardware de la génération actuelle, nous pouvons afficher la plupart des objets avec un niveau de détail digne de la réalité. Chaque poil dans la barbe de Drake était un triangle. Nous pouvons afficher de vastes espaces en utilisant des systèmes malins de gestion du niveau de détail. Mais nous ne pouvons pas stocker en mémoire et en permanence toutes les versions haute résolution super détaillées de tous les objets.

La capacité de charger juste devant vous et de les faire disparaître dès que vous vous retournez les versions haute résolution de n’importe quel asset signifie que chaque arbre peut bénéficier d’écorce et de mousse en 3D avec des fourmis qui marchent dessus dès que c’est nécessaire et sans faire exploser le budget. Cela va être génial.

Cela étant dit, produire tout ce contenu avec un tel niveau de réalisme est un problème extrêmement compliqué à part entière mais nous travaillons dessus (en plus de gérer sa société, Andrew Maximov est également consultant pour diverses sociétés de l’industrie vidéoludique).

De longues déclarations passionnantes donc pour les développeurs et les personnes qui vont s’amuser avec cette PS5. Mais pour les joueurs, tout cela n’est pas encore très clair. La présentation de Mark Cerny la semaine dernière fut plutôt mitigée du point de vue des joueurs qui ont surtout retenu que la console sera moins puissante que la Xbox Series X. Il ne reste plus qu’à PlayStation d’illustrer leurs propos avec l’annonce des premiers jeux PS5 pour nous en mettre plein les yeux !

Bonne journée à tous sur Naughty Dog Mag’ 🙂 

One comment

Laisser un commentaire