Moth and Wolf | Zoom sur le whisky inspiré par The Last of Us Part II

Il y a un peu plus d’un mois maintenant, nous vous avions présenté l’une des dernières collaborations de Naughty Dog. En effet, le studio, et plus particulièrement The Last of Us Part II, fut le sujet d’inspiration d’un tout nouveau whisky, élaboré par les équipes de The Digital Spirits* Project. Le nom de ce fameux nectar n’est autre que Moth and Wolf, à savoir, le papillon de nuit et le loup. Cela fait évidemment échos aux deux protagonistes du second opus, Ellie et Abby. Découvrons ensemble l’histoire cachée derrière cette collaboration inédite !

The Last of Us Part II, source d’inspiration, jusque dans nos verres !

Naughty Dog X The Digital Spirits* Project

Rochelle Snyder, la directrice de communication de Naughty Dog, est partie à la rencontre de Kevin Balmforth, membre de l’entreprise Chivas Brothers. Rappelons que cette firme est spécialisée dans la vente de whisky.

La particularité de Kevin, c’est qu’il est à la fois fan de whisky mais aussi de jeux vidéo ! D’ailleurs, les deux jeunes gens ont entamé une conversation autour de The Last of Us Part II, l’inspiration principale du breuvage en question. L’homme souligne la beauté de la narration et des émotions présentes au sein du jeu.

The Last of Us Part II - Ellie et Dina
Ellie et Dina lors du bal d’hiver dans The Last of Us Part II.

Rochelle rebondi en précisant que ce second opus est basé sur le ton de la dualité. Autrement dit, il ne présente ni de héros ni d’antihéros. Nous assistons à deux histoires totalement différentes mais aussi très similaires. D’où cette collision entre le papillon de nuit et le loup.

The Last of Us Part II - Moth and Wolf
Moth and Wolf, une collaboration entre Naughty Dog et The Digital Spirits* Project.

Comment retranscrire le jeu dans une bouteille ?

Cette dualité, Kevin nous explique comment le whisky Moth and Wolf s’en est imprégné. Tout d’abord, il précise avec fierté, que celui-ci date de 2013, date symbolique pour la licence The Last of Us, puisqu’elle marque l’année de la sortie du premier volet sur PS3.

Aux saveurs de miel, de vanille, de caramel et d’extraits fumés, cette boisson alcoolisée parfume à la perfection la complexité de The Last of Us Part II. Ce contraste de sapidités, conquis la chargée de communication.

Vous avez réussi, c’est très bon.

Halley Gross prend la parole

Halley Gross, la co-scénariste de ce second opus, se joint également à la fête. En outre, elle prend part à la conversation en expliquant l’aspect narratif de l’appellation « Moth and Wolf ».

Premièrement, « Wolf » (loup) fait échos au groupe militaire du même nom, basé à Seattle. Nous pouvons compter en ses troupes, Abby, Owen, Manny et bien d’autres protagonistes de l’intrigue.

D’autre part, les initales WLF peuvent également être retrouvées au fil du jeu, signifiant « Washington Liberation Front ».

The Last of Us Part II - WLF
Affiche du WLF, présente dans The Last of Us Part II.

Ensuite, « Moth » (papillon de nuit) est un clin d’œil au tatouage d’Ellie, visant à recouvrir sa morsure mythique, dont elle a été victime dans le DLC Left Behind. De plus, et selon les dires de Halley, cet animal est symbolique dans le sens où il cherche toujours à aller vers la lumière, créant ainsi un contraste parfait avec le passé sombre d’Ellie.

The Last of Us Part II - Tattoo
Concept art du tatouage d’Ellie, réalisé par Ashley Swidowski.

La co-scénariste souligne également une remarquable idée d’Ashley Swidowski, concept artist chez Naughty Dog. En effet, celle-ci a décidé d’intégrer le motif du tatouage sur le manche de la guitare de Joël. En ce sens, ce motif de papillon de nuit résonne donc comme un hommage à Joël mais reflète également le parcours d’Ellie.

The Last of Us Part II - Joël
Joël, accompagné de sa guitare, dans le prologue de The Last of Us Part II.

Un pari réussi ?

Kevin Balmforth demande à ses invitées ce qu’elles ont ressenti en goûtant pour la première fois à ce whisky. Pour Rochelle cette boisson est l’occasion de revivre le périple de The Last of Us Part II d’une tout autre manière. Elle félicite d’ailleurs Balmorth pour le résultat final. Une mission réussie, donc !

Afin de conclure leur entrevue, Kevin défini ce whisky en trois mots. Inspiré, complexe et sur mesure. Trois termes qui pourraient bien définir le jeu également, ne trouvez-vous pas ?

Nous rappelons que tout alcool est à consommer avec modération et peut être dangereux pour la santé.

À très vite sur Naughty Dog Mag’ !


[SOURCE]