Loading...
#The Last Of Us Part.IIARTICLES

Neil Druckmann confie qu’un The Last of Us Part III n’est pas impossible à l’avenir

jonathan cooper naughty dog départ 2

Actuellement en pleine promotion pour The Last of Us Part II, Neil Druckmann se laisse aller à de nombreuses confidences auprès des journalistes. Interrogé à propos des futurs projets de Naughty Dog, le réalisateur n’a pas hésité à mentionner un potentiel The Last of Us Part III.

Nous sommes désormais à neuf petits jours seulement de la sortie du prochain jeu du studio californien. Tandis que la phase promotionnelle bat son plein, de nombreuses interviews de Neil Druckmann sont publiées un peu partout sur la toile. C’est ainsi l’occasion pour le réalisateur de The Last of Us Part II de se livrer à de nombreuses confidences des plus intéressantes.

Récemment, l’homme s’est par exemple confié sur le projet d’adaptation télévisée à paraître sur HBO, qu’il considère comme un défi intéressant à relever. Mais il y a plus intéressant encore. Interrogé dans les colonnes de GQ Magazine sur l’avenir de Naughty Dog, Druckmann n’a pas hésité à mentionner la possibilité qu’un The Last of Us Part III puisse voir le jour. Voici ses propos :

Lorsque les choses commencent à être bouclées, il y a de moins en moins de responsabilités créatives et mon esprit ne peut s’empêcher de penser à ce qui viendra ensuite. Donc, oui, la prochaine étape pourrait être une Part III, ou ça pourrait être une nouvelle licence.

Il faut croire, donc, que le réalisateur du jeu n’a pas encore tout à fait terminé de nous raconter l’histoire d’Ellie et Joel, qui pourrait bien se doter d’un troisième chapitre à l’avenir. Il confie d’ailleurs qu’avant de se décider à lancer le projet The Last of Us Part II, il a été confronté à des années de doute. Il est vrai que pour beaucoup de joueurs, The Last of Us était un jeu qui n’attendait pas réellement de suite :

Le premier jeu est tellement sacré. La fin est tellement sacrée. Les gens disent toujours : « Faites-en un autre mais concentrez-vous sur de nouveaux personnages ». Ou bien : « Faites-en un en Europe. Ou au Japon. Faites quelque chose de vraiment différent ».

Mais finalement, il a préféré réaliser la suite que l’on s’apprête à avoir entre les mains car selon lui, s’éloigner de l’histoire de Joel et Ellie aurait été une « solution de lâche » :

Pour moi, à ce stade, vous pourriez tout aussi bien faire une nouvelle licence. Au contraire, nous nous sommes dit : non, nous allons dépasser et nous allons dévoiler ce que cette fin signifie. Pour prendre certaines choses que les gens considéraient comme sacrées et juste… les démanteler.

Ainsi, Druckmann a parfaitement conscience qu’il s’agit d’une véritable prise de risque, ce qu’il n’a d’ailleurs pas cessé de répéter au cours des derniers mois. Il sait que cette suite pourra profondément diviser les joueurs mais c’est un choix qu’il assume entièrement. D’un côté, cela est plutôt rassurant puisque nous pouvons nous dire que si troisième partie il y a, c’est qu’il aura trouvé quelque chose à nous raconter.

Toutefois, il apparaît que la décision n’a pas encore été prise quant à la nature du prochain projet du studio, qui ne devrait probablement pas arriver avant plusieurs années. Étant donné les conditions relativement difficiles dans lesquelles s’est déroulé le développement du jeu, il ne fait nul doute que les équipes risquent de prendre un petit temps de repos bien mérité.

Pour rappel, The Last of Us Part II est attendu pour le 19 juin prochain en exclusivité sur PlayStation 4.

Laisser un commentaire