Loading...
#The Last of Us Part IIARTICLES

Non-voyant de naissance, il termine The Last Of Us Part II sur sa chaîne YouTube

The Last Of Us Part II Gameplay à l'aveugle

Aujourd’hui, nous allons vous faire découvrir une belle histoire. Celle de Loïc Bernarot, 31 ans, non-voyant de naissance qui nous a contactés fin 2020 sur notre page Facebook pour nous parler de son aventure et de sa jolie petite prouesse.

Habitué à consommer différemment le jeu vidéo de par son handicap, Loïc a eu la belle surprise, comme des millions de joueurs, de découvrir en juin 2020 que The Last Of Us Part.II proposait des options d’accessibilités incroyables. Une attention particulière de Naughty Dog qui aura permis à des millions de joueurs en situation de handicap de pouvoir (enfin) jouer (enfin) aux jeux vidéo.

Après avoir suivi d’innombrable let’s play sur YouTube. Ou en regardant Sandra, son épouse, jouer à des jeux vidéo, Loïc à pu pour la première fois jouer de lui-même sur YouTube à travers une série de let’s play totalisant 41 vidéos.

Dans cette première vidéo, Loïc explique un peu son histoire, son parcours et pourquoi il a voulu se lancer dans cette série de Let’s Play. Ce sera ensuite le début d’un long et beau périple aux côtés d’Ellie, Joël, Dina, Jesse ou encore Tommy sur la route de Seattle. N’hésitez pas à découvrir et soutenir Loïc ainsi que son association Mangomics-Access qui oeuvre pour rendre accessible les mangas et les comics aux personnes mal-voyantes.

Loïc à eu la sympathie de nous adresser quelques mots sur sa vie de gameurs et comment il est parvenu à jouer et prendre du plaisir malgré son handicap.

Je me prénomme Loïc, j’ai 31 ans, je suis kiné de métier et passionné de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance. Lorsque j’étais enfant, je jouais avec ma soeur sur la NES à des jeux comme tortues ninja ou Mario Bross. Pour parvenir à jouer, je me devais d’apprendre les commandes et les cheminements par coeur, ce qui me permettait d’arriver au bout de quelques niveaux et cela me comblait de bonheur.

Au début de l’adolescence, j’ai découvert GTA Vice City par l’intermédiaire d’un cousin et nous avons passé plusieurs mois à nous éclater sur ce jeu. Moi je bidouillais le jeu (version PC) en y ajoutant des mods, en remplaçant certains véhicules par d’autres ou encore en remplaçant les voix des PNJ par les nôtres. Tout ceci m’était permis grâce à mon lecteur d’écran sous Windows 98 (logiciel permettant une vocalisation du texte apparaissant à l’écran ainsi qu’une retranscription braille pour les utilisateurs possédant un bloc-notes braille relié au PC). Que de merveilleux souvenirs!

Puis j’ai découvert Max Payne (eh oui je suis resté chez Rockstar). A ce moment-là, ce fut une révolution pour moi car j’ai pu commencer à jouer moi-même grâce à des cheats (invincibilité notamment); c’était tout sauf réaliste mais le fait de pouvoir me repérer aux tirs des ennemis m’a permis de jouer aux 2 premiers Max Payne.

A la fin de mon adolescence, je fut quelque peu démuni jusqu’à l’arrivée de la Wii et notamment Wii Sport et Wii Sport Resort auxquels je suis parvenus à jouer, là encore en passant par de l’apprentissage par coeur.

En 2011, j’ai rencontré Sandra (qui est à présent mon épouse) et grâce à elle, j’ai pu découvrir l’univers des RPG avec notamment la saga Final Fantasy. J’ai alors pu profiter de ces jeux en qualité de spectateur et surtout partager de fabuleux moments avec ma conjointe.

En parallèle, j’ai découvert Youtube et l’univers des Let’s Play, ce qui m’a permis de combler mon impossibilité de jouer en profitant des jeux qui m’intéressaient, là encore en tant que spectateur. J’ai découvert le milieu des jeux sonores accessibles, à savoir des jeux spécialement conçus pour nous déficients visuels. Aujourd’hui, bien que méconnus du grand public, il existe toute une panoplie de jeux de cet accabit avec notamment le jeu A Blind Legend développé par Dowino il y a quelques années.
Bien que pouvant vivre ma passion du mieux que je pouvais, il me manquait un versant essentiel: l’inclusion avec vous tous, les gamers valides et passionnés.

Au début de cette année 2020, sachant que le second opus était prévu pour le milieu de l’année, je me suis rafraîchi la mémoire en suivant un let’s Play sur The Last Of Us Remastered et je me souviens d’ailleurs m’être fait la réflexion suivante: « J’espère qu’un jour je pourrai jouer à ce genre de jeux… ».

A la mi mai, j’ai prévenu ma femme que je passerais probablement mon weekend du 20 juin sur Youtube à suivre un let’s play sur The Last Of Us Part 2, tant j’étais impatient de connaître la suite. Je vous laisse imaginer quel fut mon ressenti lorsque j’ai appris, 10 jours avant la sortie du jeu, que j’allais pouvoir y jouer et vivre cette aventure par moi-même! Jusqu’au jour J, j’avais du mal à y croire et je peux vous dire que lorsque j’ai lancé le jeu pour la première fois et que j’ai entendu la synthèse vocale (intégrée au jeu) me demander d’appuyer sur une touche, j’ai frissonné comme jamais!

Ainsi, grâce aux nombreuses options d’accessibilité mises au point par Naughty Dog, j’ai déjà pu finir le jeu 4 fois à ce jour et je suis en passe de le compléter pour la cinquième fois à l’occasion d’un let’s play à l’aveugle que je vous propose sur la chaîne Youtube de notre association Mangomics-Access.

Afin de nous permettre de jouer à nous les personnes non-voyantes, Naughty Dog ont pensé à tout: une synthèse vocale pour la lecture des menus, des inscriptions et des notes; des signaux audio propres à chaque action que l’on peut effectuer dans le jeu; des signaux audio d’alerte nous rendant les combats parfaitement accessibles et j’en passe… Quel travail titanesque entrepris par Naughty Dog! C’est juste énorme! Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à suivre mon let’s play dans lequel je vous détaille tout ça en détails.

En tout cas, j’espère un jour pouvoir contribuer comme il se doit à remercier les équipes de Naughty Dog pour leur sublime travail! Pour paraphraser un ami non-voyant lui aussi comblé par ce jeu: il y aura un avant et un après The Last Of Us Part 2 en matière d’accessibilité des jeux vidéo! 

Un magnifique récit qui nous fait sourire. Comme vous pouvez le savoir, nous sommes bien impliqués dans la cause du handicap dans le jeu vidéo sur Naughty Dog Mag’ en ayant été partenaires officiels du Grand Tour #NSTG — Nous Sommes Tous Gamers Part.2 en 2019. Nous sommes également partenaire officiel de l’association NSTG qui vient tout juste d’être lancée et qui à de nombreux projets pour les années à venir.

On vous laisse avec le deuxième épisode des aventures « à l’aveugle » de Loïc et n’hésitez pas à voir les 39 autres vidéos d’ores et déjà disponibles sur sa chaîne. N’hésitez pas à vous abonner sur sa chaîne juste ici et le soutenir. Il le mérite !

Bonne journée à tous sur Naughty Dod Mag‘ 🙂

One comment

Laisser un commentaire