Pourquoi aimons-nous tant The Last of Us Part II ?

Nous sommes le 19 juin 2022, cette date marque le 2ème anniversaire d’un jeu cher à notre cœur : The Last of Us Part II. Pour l’occasion et afin de rendre hommage à ce chef d’œuvre, les membres de notre équipe, des fans accomplis, ont exprimé leur amour qu’ils portent envers celui-ci. Nous vous laissons découvrir leurs textes poignants. Joyeux anniversaire, The Last of Us Part II !

Pourquoi aimons-nous tant The Last of Us Part II ?

EMMA

« Il est indispensable pour moi. »

« Comment la jeune fille qui jouait à The Last of Us premier du nom sur sa PS3, aurait pu croire des années plus tard, qu’un jeu comme The Last of Us Part II allait changer le cours de son existence ? Je pense même à vrai dire, que le terme « sauver » serait plus juste. Ce jeu est certainement la chose à laquelle je tiens le plus dans ma vie. Il rythme mon quotidien, me permet de réaliser de nombreux projets auxquels je n’aurais jamais pu penser entreprendre auparavant. Il m’aide à être moi-même, tout simplement et est devenu indispensable pour moi.

À mes yeux, The Last of Us Part II est un pur chef d’œuvre, c’est un jeu inégalable. Je le considère comme un bijou du 7ème art. Un scénario capable de nous faire passer du rire aux larmes en peu de temps, c’est cruellement magnifique. Le talent des acteurs montre que les jeux vidéo peuvent nous transcender autant que le cinéma, voire plus. Les graphismes et les personnages me feront toujours vibrer. Sans oublier la bande-son et le talent du compositeur Gustavo Santaolalla qui reste selon moi, l’une des meilleures de l’univers vidéoludique.

Je m’identifie beaucoup au personnage d’Ellie, je me vois à travers elle et c’est parfois troublant. C’est d’ailleurs elle qui m’a fait comprendre à quel point j’affectionne ce jeu et le studio Naughty Dog. Elle est et restera à tout jamais mon personnage de jeu vidéo préféré. Cela dit, pour moi, elle n’est pas qu’un simple « personnage de jeu vidéo », elle est bien plus. Depuis plusieurs années maintenant, Ellie est un peu mon totem, mon porte-bonheur que j’emporte partout où je vais. Par la force des choses, nous avons grandi ensemble et elle m’a aidé à me construire tout au long de ces dernières années et même encore aujourd’hui. C’est peut-être difficile à croire mais, je ne sais pas comment serait ma vie si elle ne l’avait pas bouleversé. Je lui serai éternellement reconnaissante.

Les titres et nombreuses récompenses qu’on lui a attribué, ne valent pas l’amour que je porte envers The Last of Us Part II. Alors, si je devrais lui dire quelque chose, ce serait simplement : « Merci ». »

CHRIS

« L’une des plus belles expériences que j’ai pu réaliser. »

« Sept ans plus tôt, The Last Of Us m’avait déjà marqué. C’était un jeu que je n’attendais pas, bien que je suis un grand fan de Naughty Dog, pensant bêtement que j’allais vivre une autre histoire de zombies comme on m’en servait déjà beaucoup trop à l’époque. Et pourtant, l’appel des Dogs fut plus fort et deux jours avant la sortie du jeu, j’ai décidé de craquer et de précommander mon The Last Of Us. Comme beaucoup de joueurs, la claque que je me suis prise fut monumentale. Un chef d’œuvre comme on en voit rarement et qui se comptent sur les doigts.

En toute logique, c’est avec une immense hype mais aussi beaucoup d’appréhension que j’attendais The Last Of Us Part.II. Comment faire aussi bien ou mieux que ce premier voyage si intense ? Et encore une fois, Naughty Dog m’a fait culpabiliser d’avoir une nouvelle fois douté d’eux. Avec The Last Of Us Part.II, en plus de vivre un périple mémorable, effroyable, cruel, ce sont mes propres émotions et mes principes qui ont été bafoués. Qui m’ont poussé à me remettre en question. Le jeu m’a fait vibrer comme jamais, que ce soit dans les moments magiques pour l’anniversaire d’Ellie… Ou dans les moments cauchemardesques où, les mains moites, je subissais le jeu en redoutant, la boule au ventre, ce qui pouvait se passer dans les secondes qui allaient suivre.

The Last Of Us Part.II est une œuvre impactante, qui est conçue pour diviser et nous tourmenter. Mais il reste pour moi l’une des plus belles expériences que j’ai pu réaliser. »

AUR

« Il y a une beauté dans TLOU 2 qui m’émeut beaucoup. »

« The Last of Us Part II est, assurément, l’œuvre que j’attendais le plus en 2020 – et même celle que j’aurais attendue avec le plus d’impatience depuis longtemps. L’aventure promise était violente et jusqu’auboutiste, mais aussi profonde et, probablement, bouleversante. Ça n’a pas manqué.

Day one, ma compagne et moi avons lancé le jeu, prêtes à nous relayer au bout de la manette pour aller au bout de l’histoire. Trois jours plus tard, nous terminions ce jeu qui venait de nous marquer à jamais. Les réflexions et longues discussions que The Last of Us Part II nous avaient inspirées pendant ces trois jours se sont prolongées pendant une semaine, un mois, plus. Sur le moment, nous ne pouvions plus jouer à quoi que ce soit. Nous ne pensions plus qu’à cette histoire et aux directions tragiques de nos héroïnes.

J’avais incarné un personnage qui me ressemblait, mais était pointé du doigt pour ses préférences amoureuses comme je pouvais l’être moi-même ; j’avais incarné une autre femme dont la tendresse – qui contrastait tant avec le devoir de justice qu’elle s’était imposé – m’avais touchée ; j’avais connu la haine et la détresse, puis l’espoir retrouvé.

Il fallait que j’en parle, que je décortique le jeu. J’en ai fait une matière d’analyse pour mon mémoire de M2. Le jeu s’est immiscé en moi au point d’orienter mes choix pour ma vie professionnelle future.

Il faut dire que TLOU2 améliore non seulement la technique du premier opus (graphiquement et sur le plan du gameplay), mais il construit surtout des personnages comme Naughty Dog sait si bien les faire : ambivalents et humains, devant faire face au monde mais aussi aux conséquences de leurs propres choix, sans que nous ne puissions rien faire d’autre que les accompagner, même lorsque nous sommes en désaccord, ce qui ne nous empêche pas de les aimer.

Alors, malgré sa dureté, sa violence, il y a une beauté dans TLOU2 qui m’émeut beaucoup et qui, deux ans après, me suit encore. »

SHANNON

« Aucun jeu ne m’avait autant marquée. »

« Tous les jeux vidéo sont constitués d’une histoire ou non, de personnages principaux, de décors, d’une bande-son et j’en passe.

Mais jusqu’ici, aucun jeu ne m’avait jamais autant marquée, et pourtant, j’y joue depuis que je suis toute petite. Cela fait maintenant 8 ans que je connais le jeu et je n’ai jamais cessé d’être une grande fan.

Et je crois ne m’être jamais autant imprégnée d’un personnage, excepté Ellie, pas seulement parce qu’elle est le personnage principal du jeu, mais parce qu’elle est tout simplement pour moi un énorme boost de courage, cela a beau être fictif, on ne sait jamais de quoi est fait demain et les années à venir et je m’identifie à elle sur plusieurs points, j’ai pas seulement besoin de jouer à un jeu vidéo, j’ai aussi besoin de m’en imprégner et de trouver mon héroïne et je l’ai trouvée.

Mes meilleurs souvenirs du jeu sont en premier la scène où Ellie et Dina s’embrassent pour la première mais particulièrement la scène juste avant où Ellie joue de la guitare l’air de la musique Ecstasy de Crooked Still qui est ma chanson préférée. Cette scène me rend émotive et me donne les larmes aux yeux car je pense à toutes les années d’attente à enfin pouvoir jouer et vivre le jeu et aussi car je ne m’attendais pas à revivre cette scène. Il y a aussi la scène où Ellie et Joel parlent la veille de la mort de Joel. Le fait que Joel ait défendu Ellie juste avant, le visage de Joel rempli de larmes, la rancœur mais l’envie de pardonner d’Ellie… Tout y est, et cette scène pour moi, pourrait arriver à n’importe qui, en vouloir à une personne, ne pas vouloir lui pardonner et d’un coup ne plus la revoir du jour au lendemain. J’ai aussi un profond attachement aux personnages de Joel, Abby et Dina.

J’ai plusieurs tatouages qui font référence à The Last of Us et mon préféré est le « I’m just a girl, not a threat » sur le bras droit, je me suis tatoué cette phrase car elle signifie énormément pour moi, elle vient du tout premier trailer que j’ai vu de The Last of Us Part II sorti en 2018. C’est un jeu qui me suivra pour les années à venir et que je n’oublierai jamais. »

MAX

« Un chef d’œuvre immanquable dont on ne sort pas indemne. »

« Ce jeu est un peu mon ADN, et selon moi ce qui se fait de mieux dans le jeu vidéo sur de nombreux points.

Principalement par son histoire d’une profondeur, d’une construction et de rebondissements jamais vu auparavant avec des scènes marquantes. De l’écriture des personnages tous plus charismatiques les uns que les autres ce qui amène à une émotion inouïe tout le long du jeu. Une immersion totale grâce notamment à une mise en scène chirurgicale très cinématographique, des graphismes et des animations à couper le souffle, un gameplay et une BO simple et efficace pour renforcer le tout. Je n’ai pas vu un jeu nous bousculer dans tout les sens en nous faisant passer par toutes les émotions à ce point, et avec une vraie morale qui fait réfléchir.

Un chef d’œuvre immanquable dont on ne sort pas indemne.

Joyeux 2ème Anniversaire The Last of Us Part II. »

D’ailleurs, cet amour pour le jeu, Max l’anime par son activité de photographe virtuel sous le pseudo de @photoingame (suivez-le dès maintenant sur Instagram et Twitter). Voici 3 de ses clichés splendides, réalisés et sélectionnés par ses soins :

The Last of Us Part II - Joël

The Last of Us Part II - Abby

The Last of Us Part II - Ellie

Nous souhaitons une nouvelle fois un très joyeux anniversaire à ce chef d’œuvre, qui a su bouleverser nos vies.

Et vous, pourquoi aimez-vous The Last of Us Part II ? Quels sont vos meilleurs souvenirs et expériences de celui-ci ? Faites-nous part de votre passion en commentaire !

À très vite sur Naughty Dog Mag’ !

Privacy Preference Center