Loading...
#PlayStationARTICLES

PS5 : AAA aux indés, Sony annonce moultes histoires et expériences variées

Jeux narratifs PS4 - Only on playstation

Alors que Microsoft mise beaucoup sur le lancement de son projet xCloud, prévu pour 2020, ainsi que sur son alléchant Xbox Game Pass que la firme abreuve régulièrement de nouveaux jeux ; Sony ne compte pas se laisser aller pour autant avec sa PS5. Par les mots du co-fondateur de Guerilla Games (derrière Horizon Zero Dawn ou encore Killzone), récemment promu à la tête des Sony Worldwide Studio, nous en apprenons un peu plus concernant les productions à venir sur la PS5, future machine du « monstre » japonais.

Le « monstre » prend tout de suite plus de sens, un fois la vidéo ci-dessus visionnée. Sorte d’auto-célébration, elle revenait sur les dernières (massives) cartouches de Sony. Publiée par Playstation Europe le 29 mars 2019, la donne n’a pas changé en quasi neuf mois, et ce n’est pas l’arrivée de Death Stranding (qui reste exclusif à la PS4, au moins jusqu’à l’été 2020, date où il devrait débarquer sur Steam) qui va nous faire dire le contraire.

Bah, devinez…ce n’est pas non plus notre ami néerlandais, Hermen Hulst, qui va dérouter le navire ! Bien au contraire, ce dernier a même livré à Matthew Handrahan (de gamesindustry) des propos encourageants pour celles et ceux qui apprécient tout particulièrement les titres les plus impressionnants (au moins techniquement) de la PS4 :

« Durant les dix dernières années, nous nous sommes toujours efforcés de créer des jeux d’envergure et spectaculaires, tout en mettant l’accent sur la narration et les personnages. Nous allons poursuivre dans cette direction, puisque c’est le genre de titres que nous aimons faire. Et en tant que marque, nous avons également l’ambition d’intégrer et d’accompagner une nouvelle génération de développeurs soucieux de créer des expériences pour les joueurs de demain. »

Collection PS4 - Only On Playstation PS5
Collection « Only on Playstation »

Avant d’aborder un autre point, laissant entendre que nous reverrons aussi des expériences un peu plus « en marge » du très grand public, comment ont pu l’être The Last Guardian ou Bloodborne dans un sens…

« Nous avons toujours travaillé dans un monde qui change vite, aussi bien d’un point de vue technique que créatif, a-t-expliqué. Il se peut que l’on vive en ce moment l’âge d’or du jeu vidéo. Il n’y a jamais eu autant d’expériences variées, des productions AAA se déroulant dans des univers futuristes aux jeux indés plus intimes abordant la condition humaine. Chez PlayStation, nous nous devons de fournir une machine qui intègre toutes ces voix, toutes ces sensibilités. »

Si l’on va au fond des mots, et que l’on s’abandonne un tant soit peu à quelques rêveries, nous risquons d’avoir des jeux abordant « la condition humaine » pour reprendre les propos de Hermen Hulst. Ce n’est pas rien… Et chez Naughty Dog Mag, nous ne serions que ravi de l’arrivée de productions (de tout horizon) traitant de sujets aussi complexes sur la future PS5.

Wait and see, comme dirait l’autre…

Laisser un commentaire