The Last of Us Part I, un jeu qui a le sens du détail

The Last of Us Part I se démarque par sa beauté à couper le souffle et son histoire intemporelle. Disponible depuis trois jours maintenant, vous avez certainement remarqué que le jeu regorge de petits détails sympathiques. Alors, zoomons sur ces derniers, qui ont le bonheur de rendre le remake plus réaliste que jamais !

Découvrez dès à présent notre walkthrough complet de The Last of Us Part I sur notre chaîne YouTube !

The Last of Us Part I ne laisse rien au hasard

Le remake de The Last of Us premier du nom joue énormément sur sa qualité graphique. Néanmoins, celui-ci semble accorder une importance toute particulière aux détails, et c’est pour cela qu’il en est rempli. Analysons certains d’entre eux !

The Last of Us Part I s’appuie davantage sur les caractéristiques des personnages

Si certains d’entre vous se demandent quel âge à Joël dans The Last of Us Part I, cette note devrait les éclairer davantage.

The Last of Us Part I - Joël
Document renseignant l’âge de Joël.

En effet, Monsieur Miller serait donc âgé de 52 ans dans le premier opus et de 57 ans dans le second.

En plus de l’âge de Joël, nous apprenons enfin le nom complet de notre chère, Tess. Elle s’appellerait Theresa Servopoulos et serait d’origine grecque.

La série The Last of Us, disponible dès le début de l’année prochaine, pourrait potentiellement revenir sur l’arc narratif de Tess et son passé, nous l’espérons. Un personnage marquant de la licence, que nous avons hâte de retrouver sous les traits de l’actrice australienne, Anna Torv.

The Last of Us - Tess et Anna Torv
Tess et Anna Torv.

L’intensité des émotions

Ce n’est pas difficile de passer du rire aux larmes avec The Last of Us et cette Part I intensifie avec brio les émotions vécues par les personnages.

The Last of Us Part I - Ellie
Ellie, après avoir embrassé sa meilleur amie, Riley.

Ellie paraît plus rayonnante que jamais. Son petit rougissement rend cette scène encore plus mémorable.

The Last of Us Part I - Ellie
Ellie, à la suite d’un affrontement sanglant face à David.

Au-delà de la joie, la haine et la tristesse sont évidemment amplifiées.

Jouons avec l’environnement

Envieux de réalisme, Naughty Dog ne s’arrête pas là. En effet, si vous êtes joueurs, vous avez sûrement dû interagir avec les objets qui vous entoure.

Tout d’abord, lorsque vous tirez sur le ballon, celui-ci se dégonfle. Cela peut paraître « normal », c’est normal en effet, cependant, il faut savoir que peu de jeux vidéo ont autant le souci du détail.

Détail amusant, ici, vous pouvez peser Joël, oui, oui vous avez bien entendu. Si vous positionnez le protagoniste sur cette balance, cette dernière vous affichera son poids. 90 kilos pour notre Jojo ! 

Le fond d’écran de Joël a lui aussi connu un petit rafraîchissement. Un vrai papa poule.

Des hommages bienveillants

Proche de ses équipes, le studio californien a pu rendre hommage à certains de ses membres. Parmi eux, nous comptons Bruce Straley. Ex-membre des Dogs, il a travaillé sur des jeux tels que The Last of Us, ou encore, Uncharted 4: A Thief’s End. Reconnaissant de son implication au sein du studio pendant des années, ce dernier lui accorde un message spécial dans les crédits de The Last of Us Part I. Soulignons la beauté du geste.

The Last of Us Part I - Bruce Straley
Hommage à Bruce Straley.

Naughty Dog souhaite exprimer notre profonde gratitude à Bruce Straley pour son rôle instrumental dans le développement de The Last of Us et à toutes ses contributions envers le studio durant de nombreuses années.

Une nouvelle pensée est consacrée au développeur Daniel Kinnard, décédé lors du développement du remake. Il a apporté son talent sur de nombreux titres, dont The Last of Us Part II. Naughty Dog a décidé de lui rendre hommage à sa manière. Robert Morrison, ex-développeur chez les Dogs, s’est d’ailleurs exprimé sur le sujet.

C’est difficile pour moi de poster. Mais quelque chose de très spécial. Daniel était producteur chez Visual Arts. Il est décédé pendant le développement du jeu. Naughty Dog l’a immortalisé ici. C’était une personne merveilleuse.

L’homme possède son propre poster au sein même du remake. Il se trouve dans le ranch, où se déroule l’une des scènes les plus marquantes de la licence, lorsqu’Ellie et Joël ont une conversation qui prend aux tripes. L’affiche en question est présente dans l’une des chambres à l’étage, près d’un meuble. Hommage très touchant de la part de Naughty Dog.

The Last of Us Part I - Daniel Kinnard
Hommage à Daniel Kinnard.

Un remake gorgé de détails, donc, qui ne vous laissera pas sans surprise. Et vous, avez-vous eu la chance de les trouver ?

À très vite sur Naughty Dog Mag’ !