Loading...
#PlayStationARTICLES

Trois ans après le lancement de la PS4 Pro, Sony évoque implicitement sa descendante avec la PS5 Pro

Célébrons les 25 ans de Playstation !

A quelques jours près, et cinq ans de moins, Playstation fêtait vingt années de bons et loyaux services, avec des machines adressées à tout type de joueur : sédentaire, nomade ou les deux. En 2016, Sony testait une nouvelle machine, la PS4 Pro, une console upgradée par rapport à la machine de base. Suite à ce test réussi, l’arrivée d’une PS5 Pro semble d’ores et déjà dans les plans de Sony.

20 ans de Playstation

S’il y a de très grandes chances que l’on ne discerne pas, ne serait-ce que l’orée d’une PS Vita 2, Sony ayant mis fin à tout débat hypothétique récemment ; on devrait pouvoir compter sur eux dans d’autres domaines… Dans la création d’univers toujours aussi spectaculaires, ou encore dans la démonstration de puissance face au géant américain, Microsoft. Ce ne sont pas les récentes déclarations faites au célèbre magazine Game Informer, dans le cadre d’un mensuel dédié aux 25 ans de la firme japonaise, qui vont me contredire… Jugez plutôt !

Par le passé, le cycle de vie pour une nouvelle console était de 7 à 10 ans. Mais vu le développement et l’évolution très rapide de la technologie, il est dans les faits question d’un cycle de 6 à 7 ans désormais. Et en plus de ça, nous ne pouvons pas pleinement suivre ce développement rapide de la technologie.
Par conséquent, notre raisonnement vis-à-vis de la PS5 est que cette dernière aura un cycle d’environ 6 à 7 ans. Et si nous disposons d’un cycle de vie de cette durée nous devrions avoir la possibilité d’apporter des changements au hardware et d’y incorporer des avancées technologiques. Le test derrière ce raisonnement était la PS4 Pro qui a été commercialisée à la moitié du cycle de vie de la PS4.

PS4 Pro, l'exemple suivi par la PS5 ?
© Presse-citron.net

Deux générations pour le prix d’une, enfin pas pour le consommateur.

Une dernière phrase particulièrement intéressante, puisqu’elle met en exergue le mot test. Loin d’être innocent, ce dernier en dit long sur l’importance qu’a eu et continue d’avoir la Playstation 4 Pro, faisant office de cobaye. Je ne pense pas trop m’avancer en disant que l’expérience est assez réussie. Début octobre, le baromètre s’élevait à 102,8 millions de machines écoulées, dont une part (j’imagine) non négligeable de versions « premium ». Surtout que le modèle pro a bénéficié d’offres exceptionnelles pendant le raz-de-marrée commercial du Black Friday, et depuis, la console plafonne à 299€ ici et là. Si l’arrivée « prochaine » de la PS5 amène des vents défavorables dans les ventes, on peut dire que le constructeur sait très bien comment les contrer…

A suivre, même si beaucoup d’indices (et de vécu) laissent à penser que nous devrions connaître l’avènement de plusieurs itérations de consoles chez Sony, lors de la prochaine génération, notamment avec une PS5 Pro. Pour le meilleur ou pour le pire ? Je vous laisse pour seul juge, cette fois !

Laisser un commentaire