Loading...
#The Last Of Us Part.IIARTICLES

The Last of Us Part II : Anthony Newman, co-directeur, évoque le rythme cardiaque des personnages

The Last of Us Part II Trailer State of Play et Spot TV VOSTFR

Depuis le State of Play et l’événement presse de la semaine dernière, l’actualité autour de The Last of Us Part II ne faiblit pas. En effet, les développeurs se sont livrés à une série d’interviews auprès des journalistes pour parler un peu plus en détail du jeu. Cette fois-ci, c’est Anthony Newman, le co-directeur, qui évoque le rythme cardiaque des personnages.

Les informations se multiplient mais ne se ressemblent pas pour le prochain titre de Naughty Dog. Depuis quelques jours, de nombreux éléments concernant le nouvel opus de The Last of Us sont progressivement divulgués par différents sites. Après l’évolution d’Ellie, l’univers du jeu ou encore l’intelligence artificielle, c’est sur le rythme cardiaque des personnages que portent les déclarations.

Comme le déclarait Neil Druckmann, si The Last of Us Part II n’est pas un open world, c’est pour conserver autant que possible le côté anxiogène et oppressant du titre. C’est un fait, la tension du joueur peut rapidement augmenter dans les séquences les plus tendues, qu’elles le confrontent à des humains ou à des infectés. Et si l’on en croit les propos de Newman relayés par Polygon, il en est de même pour tous les personnages in-game. Certes, cela n’est pas une mécanique de jeu. Vous ne trouverez donc pas de moniteur de pulsations cardiaques en jouant, ni même de barre d’endurance. Toutefois, c’est un détail qui pourra être distinctement perçu durant les séquences de gameplay, comme l’explique le développeur.

Toutes les facettes du jeu ont été améliorées à un niveau supérieur. L’une d’elles concerne l’audio où, je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais lorsqu’Ellie sprinte puis se calme, elle reprend sa respiration.

Si cela peut ne pas paraître si étonnant à une époque telle que la nôtre, il semblerait cependant qu’ils soient allés encore plus loin en la matière. Il ajoute ainsi :

Ce qui se passe en réalité c’est qu’Ellie a un rythme cardiaque qui oscille plus ou moins vite. Il augmente quand vous sprintez, il augmente quand vous vous battez, il augmente quand vous prenez des dégâts, et il augmente en cas de présences ennemies. Et cela a un impact sur les bruits de respiration qu’elle produit.

En d’autres termes, non seulement la situation en cours va influer sur le rythme cardiaque d’Ellie, mais en plus elle va donner lieu à différents types de respiration de sa part. Ceci, on peut le dire, est relativement inédit et unique en son genre. Il précise alors que le simple fait de se tenir à côté d’un ennemi augmente sa respiration, ce qui tend à renforcer la tension du joueur au même titre que le réalisme de l’expérience.

Mais ce n’est pas tout. Ce système fonctionne à la fois pour Ellie et pour n’importe quel autre personnage, quel qu’il soit. Tous ont été conçus à partir de la même technologie, qu’ils soient humains ou non. De ce fait, même les infectés sont concernés.

C’était incroyable car j’ai plus que jamais été en mesure de jouer à cache-cache avec les claqueurs, j’ai pu les comprendre par le bruit qu’ils faisaient. Et les humains feront pareil avec leur respiration en sprintant, etc.

Une fois encore donc, Naughty Dog semble véritablement déterminé à insuffler autant de vie que possible à tous ses personnages. Non seulement il va falloir assimiler le fait que tous ont une identité propre, mais comme le dit Newman, il va aussi falloir faire avec le fait qu’« ils ont un cœur » !

One comment
  1. Francois Delahaye

    Ouaaa quel travail incroyable merci encore à toute l équipe de Naughty Dog pour nous faire vivre autant d émotion au travers de vos fantastique jeux merci.

Laisser un commentaire