Jouez à Keef The Thief, titre fondateur de Naughty Dog, disponible en abandonware

Qui dit Naughty Dog, dit généralement PlayStation. Or, le studio californien est né une bonne décennie avant d’opérer sur la console de Sony. Justement, vous pouvez désormais (re)découvrir l’un de ses titres fondateurs ! De fait, Keef The Thief, premier jeu développé par Naughty Dog sous ce nom, est maintenant disponible gratuitement en abandonware.

 

Découvrez la période pré-PlayStation de Naughty Dog

Lorsqu’on vous dit Naughty Dog, à quels jeux pensez-vous tout de suite ? Probablement The Last of Us et Uncharted, peut-être Crash Bandicoot ou Jak and Daxter pour les plus nostalgiques. Pourtant, le studio produit quelques titres avant de connaître un essor considérable sur PlayStation.

Keef The Thief [Jaquette]Parmi les jeux symboliques dans l’histoire des Dogs, Keef The Thief occupe une place spéciale. De fait, après avoir conçu trois jeux sous l’étendard JAM Software, les fondateurs du studio – Andy Gavin et Jason Rubin – en changent le nom : désormais, ils formeront l’équipe de Naughty Dog. Or, le premier jeu qu’ils développent sous leur nouvelle identité n’est autre que Keef The Thief.

Le jeu sort en 1989 et connaît un humble succès, s’écoulant à environ 50 000 copies. Édité par EA Games, il aurait pu rencontrer un enthousiasme plus important en tant que RPG, genre très populaire à l’époque.

En ce sens, Andy et Jason jugent que les choix marketing ont desservi leur jeu, présenté avant tout comme un titre humoristique. Cela n’empêche pas la critique d’apprécier globalement le jeu, notamment pour les libertés d’action qu’il donne. Autant dire que le nom « Naughty Dog » est déjà garant de qualité.

Que raconte Keef The Thief ?

Vous l’aurez compris, Keef The Thief – ou Keef The Thief: A Boy and Its LockPick de son titre complet — est un jeu de rôle, non dénué d’humour. Vous y incarnez Keef, jeune délinquant qui n’écoute que lui et finit, inévitablement, exilé dans la jungle. Pour autant, cela ne lui servira pas de leçon : particulièrement doué pour le vol, il usera de ses talents pour tenter de s’emparer du trône royal

Dans ce RPG à l’ancienne, le gameplay est essentiellement textuel : vous passez d’un écran fixe à un autre, examinant les décors et échangeant avec les personnages que vous croisez. Ce faisant, des tâches à accomplir vous seront proposées. À vous de les mener à bien pour aller au bout de l’aventure de Keef !

Comment jouer à Keef The Tief ?

Sorti à l’époque sur Apple IIGS, puis sur Amiga et MS-DOS, il est devenu compliqué de pouvoir jouer à Keef The Thief de nos jours ; l’émulateur est généralement la solution la plus simple. Mais encore faut-il trouver le jeu !

Il se trouve que le site Abandonware France vient d’ajouter Keef The Thief à son catalogue. De ce fait, vous pouvez dès à présent le télécharger dans sa version DOS — pas la plus avantageuse esthétiquement parlant, mais c’est l’occasion de faire une jolie découverte. Pour ce faire, rendez-vous directement sur la fiche du jeu.

Ensuite, le site recommande de passer par l’émulateur gratuit DOSBox pour y jouer. D’autres existent bien évidemment, alors fiez-vous à vos préférences. Enfin, pour lancer correctement Keef The Thief, faites glisser le fichier KEEF.BAT sur le raccourci du jeu. Celui-ci peut être directement créée sur le bureau à l’installation.

Par ailleurs, si vous souhaitez en savoir plus sur la création du jeu par Andy et Jason, il y a bien un livre qui devrait vous plaire ! Il s’agit deL’Histoire de Naughty Dog — 1984-2005 : La Grandeur vient des débuts modestes. L’ouvrage est édité chez Pix’n Love et signé par Gaëtan Boulanger, qui y retrace la fondation de JAM Software puis de Naughty Dog.

Logo Keef The Thief

Aussi, pour ne rien manquez de l’actualité des Dogs, suivez Naughty Dog Mag’ sur Twitter, Facebook et Instagram. Notre Discord vous attend également pour échanger avec une communauté de fans.