Loading...
#Série The Last of UsARTICLES

Murray Bartlett parle de The Last of Us HBO et de représentations LGBTQ

Murray Bartlett sur fond de rue arc-en-ciel (TLOU2)

Actuellement en promotion pour la nouvelle mini-série de HBO, The White Lotus, Murray Bartlett été interrogé ce lundi par l’hebdomadaire Metro Weekly. Une occasion pour lui d’évoquer les représentations queer* à la télévision, et de revenir brièvement sur sa participation à la série The Last of Us.

Nous le savons depuis peu : l’acteur australien Murray Bartlett sera au casting de l’adaptation par HBO de la licence The Last of Us. Il incarnera en effet Frank, le partenaire de Bill, interprété quant à lui par Con O’Neill. À 50 ans, il enchaîne les projets pour la télévision. Reçu par l’hebdomadaire Metro Weekly, il aborde son homosexualité à l’écran et le script de la série TLOU.

Donner sa chance à tout le monde

Le 9 août dernier, Bartlett répondait à Metro Weekly pour la promotion du prochain tv show de HBO, The White Lotus, de Mike White. Il y incarne Armond, le gérant homosexuel de la station balnéaire éponyme. Le magazine LGBTQ friendly en profite pour l’interroger sur l’importance de ce type de représentation à l’écran.

La réponse de Bartlett est claire : il aimerait pouvoir vivre dans un monde où tout le monde aurait la chance de jouer n’importe quel rôle, quelles que soit son identité. Et s’il espère que ce jour viendra, force est de constater que ce n’est pas encore le cas :

[…] je pense que tant que nous ne sommes pas sur un pied d’égalité, où les acteurs homosexuels sont considérés de la même manière que les acteurs non homosexuels, il faut mettre en place un processus d’amélioration.

Pour plus d’équité, Bartlett estime que donner des rôles de personnages marginalisés ou issus de minorités à des personnes concernées pourrait aider à changer les choses. De fait, beaucoup de rôles LGBTQ+ sont encore confiés à des personnes hétérosexuelles et cisgenres. En contrepartie, il arrive encore que des personnes de couleur, gay ou transgenre se voient fermer des portes pour qui elles sont.

Le fait est que que si Bartlett se voit quelques fois confier des rôles hétérosexuels, cela est encore rare. Mais surtout, du haut de ses trente ans de carrière, il connaît nombre d’acteurs et actrices qui cachent leur identité par peur de ne pas trouver de travail, et c’est bien là le cœur du problème.

Naughty Dog Pride Logo
À l’occasion du Pride Month aux États-Unis,Naughty Dog changeait sa bannière Twitter le 12 juin 2020 en soutien à la communauté LGBTQ+.

Frank en chair et en os

The Last of Us est une licence qui s’attache à coller aux réalités sociales. Ainsi, nous y trouvons une large galerie de personnages. Cela aura d’ailleurs valu au second volet une partie de la haine déversée contre lui sur les réseaux sociaux.

Heureusement, la minorité bruyante n’est pas la seule à prêter attention à la caractérisation des personnages. D’autres internautes s’inquiétaient justement de voir l’identité de ces derniers altérée dans la série HBO. Son scénariste et producteur Craig Mazin n’a donc pas tardé à rassurer les fans quant aux le respect des personnages.

D’ores-et-déjà nous savons que nous verrons le couple Bill-Frank à l’écran. Murray Bartlett se dit d’ailleurs « super enthousiaste » à l’idée de participer à ce projet. Il affirme qui plus est que le script est « brillant ». Tout comme Jeffrey Pierce (Perry) le mois dernier, il annonce même une série « phénoménale » grâce à l’équipe qui travaille dessus.

Qui plus est, la seule présence de Bartlett annonce un pan inédit de l’histoire de The Last of Us. Jusqu’à présent, nous ne connaissions Frank que comme le compagnon disparu du renfrogné Bill. Contraint de mettre fin à ses jours à la suite d’une morsure, nous retrouvions son corps dans TLOU1, accompagné d’une note. Dedans, Frank y exprime ses ressentiments envers le train de vie étouffant que lui offrait Bill, enfermé dans une logique de pure survie.

Screen de Bill et Joel dans TLOU1

La série devrait donc nous donner un nouveau regard sur leur relation. Actuellement en tournage, nous savons déjà qu’une partie du casting est en plateau. Il s’agit de Pedro Pascal (Joel), Gabriel Luna (Tommy) et Nico Parker (Sarah). Bella Ramsey (Ellie) ne devrait pas tarder à les rejoindre. Elle dévoilait en effet sur Instagram être actuellement en quarantaine au Canada…! Nous restons donc alertes pour surveiller l’arrivée – sans doute prochaine – du reste de l’équipage !

En vous souhaitant une bonne fin de journée ! Restez connectés sur Naughty Dog Mag’.

[SOURCE]

*le terme queer renvoie à la communauté LGBTQ+, aussi reconnue sous l’acronyme MOGAI (Marginalized Orientations Gender Alignments and Intersex), soit ce qui se rapporte aux orientations et identités de genre marginalisées.

One comment
  1. The Last of Us Part II : toujours plus d'awards en 2021 - Naughty Dog Mag'

    […] L’aspect social des jeux est aujourd’hui davantage mis en avant. Les Game Awards ont même créé une catégorie dédiée, intitulée « Games for Impact ». Mais si Tell Me Why (Dontnod Entertainment) décrochait le prix lors de la dernière édition, ce jeu français s’est vu gratifier d’une récompense similaire par les GLAAD Media Awards. Or, la fameuse association LGBTQ+ a cette année décerné ce prix de l’Oustanding Video Game ex-aequo avec The Last of Us Part II. Voilà une reconnaissance gratifiante pour une problématique chère au cœur de Naughty Dog, et ce jusque dans l’adaptation télévisée de la licence. […]

Laisser un commentaire