Loading...
#Naughty DogARTICLES

D’importants changements à venir (et en cours) chez Naughty Dog

Changements Naughty Dog

Il y a quelques jours, Evan Wells (co-président de Naughty Dog) était l’invité du nouvel épisode du Game Maker’s Notebook, un podcast de l’Academy of Interactive Arts & Sciences. Au cours de l’émission, il fait quelques déclarations intéressantes autour de la série Jak & Daxter. Plus largement, il revient sur le fonctionnement du studio. Visiblement, de nombreux (et gros) changements sont en cours chez Naughty Dog.

Les multi-projets : Impossible chez Naughty Dog

Plusieurs essais infructueux

La première partie de l’entretien concerne les multi-projets au sein du studio. En 2005, Sony demandait à Naughty Dog de travailler sur deux projets : Uncharted Drake’s Fortune, pour la PS3 et Jak & Daxter: The Lost Frontier pour la PSP. Cela ne tient que quelques mois avant de s’arrêter en catastrophe.

Selon l’ancien co-président Christophe Balestra, la situation était tellement compliquée que les équipes ont cru que Naughty Dog allait sombrer. La nouvelle itération de Jak & Daxter est donc annulée ; toutes les équipes se concentrent alors sur le premier jeu PS3 du studio.

En 2009, pour la sortie d’Uncharted 2 : Among Thieves, un nouvel essai est réalisé. Cette fois, c’est pour les développements d’Uncharted 3 : L’Illusion de Drake et de The Last of Us. Là encore, c’est un échec. Une grande partie des équipes de TLOU mettent le projet en stand-by pour aider à terminer les dernières aventures de Nathan Drake sur PS3.

Des difficultés qui persistent

Evan Wells se rappelle de la difficulté à gérer les deux projets à l’époque :

« Ils [Bruce Straley et Neil Druckmann] se sont lancés dans cette voie et l’idée était de bâtir deux équipes en même temps. Nous n’y sommes tout simplement pas parvenus.
Les efforts nécessaires pour terminer Uncharted 3 à l’époque volaient des ressources à The Last of Us, alors nous ne sommes jamais arrivés au point où nous avions deux productions complètes. »

Des années après, il constate que le multi-projets est encore compliqué à mettre en place chez Naughty Dog :

« Je dirais que même aujourd’hui, nous ne sommes pas au point. Nous avons plusieurs projets en cours, mais un seul obtient la part du lion. Nous n’avons pas deux projets auxquels participent plusieurs centaines de personnes. Il y en a un et d’autres qui sont en pré-production, ou peut-être juste en train de sortir de la pré-production, mais nous devrons attendre que le jeu principal soit terminé avant de déplacer tout le monde hors de ce projet. »

Des jeux qui motivent les équipes

Analyse The Last of Us Relation Joel Ellie

Evan Wells aborde la façon dont les projets sont choisis au sein du studio. Il explique que ce sont les équipes qui se mettent d’accord pour savoir quel jeu incarnera l’avenir de Naughty Dog. Or, il est important à ses yeux de préserver la motivation. Pour cela, il faut que les projets invitent à rester créatif :

« Nous avons eu un gros succès avec Uncharted. Mais si nous étions restés sur la licence jusqu’à Uncharted 6 ou 7, je pense que l’étincelle créative se serait éteinte, et je ne pense tout simplement pas que nous ferions de notre mieux […]. »

C’est pourquoi l’implication des équipes elles-mêmes est primordiales dans les projets sélectionnés :

« Pratiquement toutes les décisions que nous prenons au studio tendent en quelque sorte à représenter ce que les équipes veulent le plus. Parce que nous ne voulons certainement pas que les gens travaillent sur quelque chose qui ne leur apporte pas la motivation créative nécessaire pour travailler […], nous essayons toujours de jauger l’équipe et de voir où se situent leurs motivations, de voir ce qui peut les passionner et nous essayons de nous diriger vers cela. Je pense que c’est la bonne approche. Si nous faisions quelque chose dont nous ne serions pas amoureux, ce ne serait certainement pas bénéfique pour nos fans . »

Une meilleure gestion du studio

Journée Université Carnegie Mellon

Des mutations nécessaires chez Naughty Dog

L’année dernière, Naughty Dog était au centre d’une nouvelle polémique concernant la gestion de son studio. Nous avons d’ailleurs proposé un dossier pour comprendre les gros problèmes autour du crunch de Naughty Dog.

Le studio semble néanmoins apprendre de ses erreurs, en témoignent les importants changements opérées après la sortie de The Last of Us Part II. L’idée est de proposer une meilleure gestion des équipes. Celle-ci passe notamment par une hiérarchie plus efficace. Les employés peuvent en conséquence envisager une meilleure évolution au sein de la société.

« À la fin de The Last of Us 2, nous avons fait de gros changements […], avec plus de hiérarchie au sein du studio. […]. À l’époque où j’ai rejoint le studio, j’étais le 14e employé ; nous avons toujours essayé de maintenir cette hiérarchie. Mais maintenant, nous sommes 300 personnes au studio. Les choses doivent changer, non ? »

Repenser l’organisation des équipes

La croissance des effectifs est l’un des éléments qui poussent à reconsidérer toute l’organisation chez les Dogs. Wells expose alors quelques-unes des modifications effectuées au sein de son studio :

« Nous avons maintenant des employés principaux. Nous venons de promouvoir également un groupe de vice-présidents, nous ajoutons plus de nouveaux… Traditionnellement, sur les productions précédentes, nos chefs et les réalisateurs avaient toujours trop de travail et pas assez de temps pour gérer leur équipe et leur personnel, alors nous essayons de leur libérer du temps pour le faire.
L’un des problèmes était que nous perdions des gens qui pensaient qu’ils ne pouvaient pas faire avancer leur carrière chez Naughty Dog et pourraient obtenir un titre plus excitant ailleurs, en faisant le même travail. Cela n’avait tout simplement pas de sens et c’était quelque chose que nous devions corriger. »

Evan Wells conclut en précisant que Naughty Dog a recruté un coach en leadership. Le but est de former les dirigeants et les responsables à être de meilleurs gestionnaires.

Les choses semblent donc avancer dans le bon sens pour le studio californien. Chez Naughty Dog Mag’, nous nous réjouissons de voir que ces sujets sont pris au sérieux. Mais le chemin sera encore long pour retrouver une bonne stabilité après le développement chaotique de The Last of Us Part II.

[SOURCE]

Bonne journée à tous sur Naughty Dog Mag‘ 🙂

2 comments

Laisser un commentaire