Loading...
#The Last Of Us Part.IIARTICLES

Test – The Last Of Us Part II (sans spoil)

Test The Last Of Us Part II

Il y a sept années, alors que nous étions dans l’euphorie de l’E3 2013, avec une petite odeur de next-gen qui se faisait sentir au loin, que les jours chauds laissés pressentir l’arrivée d’un bel été, les joueurs du monde entier avaient la chance de découvrir sur PlayStation 3 la nouvelle licence du studio Naughty Dog. Fondé en septembre 1984, avec à leur actif 16 jeux, le studio californien s’est forgé depuis les années 1990 une solide réputation en termes de qualité dans leur production.

Le studio perfectionniste, qui pousse le sens du détail jusqu’à ses limites était sur le point de marquer sa propre histoire, mais aussi l’histoire du jeu vidéo. Après Crash Bandicoot et son monde coloré plutôt enfantin, Jak & Daxter et leur côté plus mature, l’incroyable trilogie d’Uncharted et son récit narratif, ses personnages hauts en couleur qui nous ont fait voyager aux quatre coins du globe, il était l’heure. L’heure de découvrir Ellie et Joël, et l’heure de prendre une claque que personne n’avait vue venir.

The Last Of Us Part II - Intro

The Last Of Us est annoncé lors des Video Games Awards 2011. Un simple jeu de zombies, un de plus. Voilà ce que la majeure partie des joueurs se sont dit. Et puis, il y a eu ce 14 juin 2013 et cette découverte. Ellie, Joël, Marlène, Tess, Henry, Sam, Tommy ou encore Maria. Tant de prénoms qui nous reviennent et tant de souvenirs. Le jeu aura marqué une génération de joueurs qui auront vibré, frissonné, et peut-être même pleuré devant cette aventure. Le genre de production qui permet de donner une belle image du jeu vidéo et montrer que ce média mérite au même titre que la musique ou le cinéma le titre « d’art ».

Le 3 décembre 2016, The Last Of Us Part II est annoncé lors de la PlayStation Experience. L’occasion de retrouver Joël, mais également Ellie, pour une nouvelle aventure. Après plus de trois ans d’attente, nous y sommes. L’aventure est terminée, et nous sommes une nouvelle fois marqués. Il est temps de faire le bilan de cette suite tant attendue, et de vous aiguiller une dernière fois, une semaine avant le lancement du titre. Le tout, sans aucun spoiler, en attendant de pouvoir en débattre avec vous.

Logo The Last Of Us Part II

Après avoir traversé la grande moitié des États-Unis en 2013 pour rejoindre les lucioles dans l’hôpital de Salt Lake City, nous avons du fuir les spoilers et les leaks au printemps 2020, pour enfin lancer The Last Of Us Part II au tout début du mois de juin. Le logo Naughty Dog apparaît, cette fois ça y est, l’aventure repart. La boule au ventre, quelques frissons, voilà la première scène du jeu, la première cinématique. Sept ans après la fin insoutenable avec ce « OK » et le regard pétrifiant d’Ellie, il est temps de connaître la suite.

Les habitués des jeux Naughty Dog ne seront pas perdus dans les mécaniques. Comme The Last Of Us, Uncharted 4 A Thief’s End ou encore Uncharted The Lost Legacy, nous sommes en face d’un menu et d’indications in-game très minimalistes ce qui nous aide à nous immergé directement dans le jeu. Très minimaliste, mais efficace. Que ce soit pour interagir avec les éléments du décor, ramasser des objets, confectionner de nouvelles armes, ou réaliser les différentes attaques contre les ennemis, tout est parfaitement clair. Mention spéciale pour les options d’accessibilités. The Last Of Us Part II est sans doute l’exclusivité PlayStation la plus accessible à ce jour. Entre les configurations de la manette entièrement personnalisables, entre les nombreuses options de sous-titres (taille, couleurs, etc..) mais aussi avec le nouveau système de jeu pour les personnes avec des problèmes de vues, vous allez pouvoir profiter de votre jeu comme il se doit. Ce nouveau système propose de rendre le jeu en noir et blanc avec un système de couleur pour différencier les objets, les alliés et les ennemis. Nous avons même la possibilité d’activer des aides pour indiquer le chemin à suivre pour les personnes qui ont du mal à se repérer dans un environnement. Un grand bravo pour cette initiative qui, on l’espère, deviendra la norme dans le jeu vidéo.

Accessibilité

Une fois les réglages de base configurés, place à l’aventure. Il est grand temps de nous lancer pleinement dans The Last Of Us Part II. Le jeu se déroule quatre ans après les événements du premier jeu. Nous sommes dans la ville de Jackson, où la vie commence à reprendre son rythme. Il y a des habitations, il y a des potagers, des boutiques, des bars, et même des écoles. Hommes, femmes, et enfants vivent dans une communauté unie. On pourrait presque oublier que nous sommes dans un monde post-apocalyptique. Nous retrouvons Ellie, Joël et Tommy. Nous faisons la connaissance de Dina et Jessie, les deux nouveaux amis d’Ellie. Tout cela est rendu possible grâce à la merveilleuse organisation de Jackson. Nous avions pu en voir un aperçu déjà dans le premier opus, mais en quatre ans, beaucoup de choses se sont améliorées. De nombreuses escouades réalisent chaque jour des patrouilles pour vérifier qu’il n’y a pas d’infectés aux abords de la ville.

Jackson Patrouille

Jackson semble être le lieu idéal, un endroit où la vie est en train de reprendre son chemin, où la crise est en train de passer. Un endroit de paix, de joie, bien loin du chaos. On s’y sent bien, l’espoir renaît. Hélas, tout cela ne va pas durer. Un terrible événement vient perturber la vie de ses paisibles habitants. Un terrible événement qui pousse Ellie à quitter Jackson pour entreprendre un périlleux voyage jusqu’à Seattle. Naughty Dog nous avait prévenus, cette « Part.II » est un jeu sur la haine. À première vue, cela peut en refroidir plus d’un, et une crainte nous vient en tête : allons-nous voir de la haine et de la violence sans raison ? Non. Le jeu va beaucoup plus loin et chaque partie du jeu sera justifiée. Nous n’allons pas voir des choses difficiles, juste pour dire d’être violent. Et vous verrez qu’à force d’avancer dans le jeu, Naughty Dog parvient à faire passer un message assez incroyable. Jusqu’ou devons-nous aller ? Quand est-ce qu’il faut lâcher l’affaire ? Quand est-ce que c’est trop tard ? Haine, remise en question, diffamation, le jeu traite de nombreux domaines et de manière admirable. Et cela peut vraiment mettre vos nerfs à rudes épreuves.

C’est à cheval que vous arrivez dans la gigantesque ville de Seattle. Voilà plus de trente ans que la nature est en train de reprendre ses droits. C’est une ville méconnaissable que nous découvrons avec des routes transformées en prairie. Des buildings détruits, de gigantesques rivières et rapides qui passent au milieu de la ville. Des postes de garde, autant vous dire que cela nous rappelle Boston et le point de départ du premier opus. Sauf que cette fois, c’est bien toute la ville de Seattle qui est accessible. Comme avec Uncharted 4 et Uncharted The Lost Legacy, Naughty Dog ouvre un peu plus son jeu, et dans la partie de Seattle, c’est limite si nous ne sommes pas dans un monde ouvert. Car oui, l’ensemble de la ville est accessible. Vous avez des bâtiments à explorer qui ne font pas partie de votre trame principale. Vous disposez d’une carte sur laquelle Ellie note les différents objectifs à réaliser, libre à vous de suivre uniquement ses objectifs, ou de vous balader et explorer toute la ville à la recherche de loots, mais aussi de documents et autres objets à collectionner.

The Last Of Us Part II - Seattle

Une fois que vous décidez de vous lancer pleinement dans l’aventure, en mettant de côté la partie exploration, l’aventure The Last Of Us Part II se lance. Le jeu propose les niveaux de difficulté très facile, facile, normal, difficile et très difficile. En comparaison avec le premier opus, The Last Of Us Part II est plus difficile. Le mode normal semble être un bon juste milieu même si ce dernier vous donnera pas mal de fil à retordre par moment. Les ennemis (humains) sont plus intelligents. Ils se déplacent plus, ils cherchent sous les véhicules, derrière les meubles et organisent des pièges. De plus, les chiens de garde font eux aussi leur apparition et cela va grandement vous compliquer la tâche. Car oui, désormais vous pouvez être pisté par les chiens qui arrivent à sentir votre odeur. L’infiltration sera un véritable défi. De plus, certaines choses sont assez abusées puisque dès qu’un ennemi vous repère, tous les autres sont alertés. Même si vous parvenez à l’éliminer sans coup de feu. Pour ce qui est des ennemis infectés, pas de changement au niveau des rodeurs et des claqueurs, mais de nouveaux infectés vont faire leur apparition et ces derniers ne sont pas très sympathiques. Entre ceux qui sont impossibles à détecter avec votre ouïe spéciale, car ils se déplacent vite et vous attaquent par surprise. Puis les fameux « puants » qui ne sont pas difficile à maîtriser, mais qui peuvent être vraiment gênants par moments, vous aurez de quoi faire. Bien entendu, on ne vous parlera pas des autres nouveaux infectés, ce sera bien plus agréable pour vous de faire leur connaissance en temps voulu.

Part II - Infectés

The Last Of Us Part II vous proposera de vous confronter à de nombreuses sortes d’infectés et des humains issus de plusieurs milices. Comme nous avons pu le voir dans les trailers et dans la communication de The Last Of Us Part II, Seattle est le point de regroupement de deux camps. Une secte religieuse qui utilisera en grande partie des armes blanches en plus des arcs et de quelques armes à feu, et une milice plus « militaire » qui va privilégier les armes à feu. Et c’est ce qui va nous conduire au premier point faible du jeu. Globalement, The Last Of Us Part II vous proposera les mêmes objectifs pendant une grande partie de son temps. Aller d’un point A à un point B, en tombant sur des infectés et des troupes ennemies. Si les parties avec les infectés sont intéressantes et bien angoissantes, les rencontres avec les ennemis humains le sont beaucoup moins. Le syndrome Uncharted 3 refait surface avec de longues séquences de gunfights. Alors, fort heureusement, dans cette « Part.II » vous pouvez choisir de tout faire en infiltration, en tuant ou non des ennemis. Ou alors de foncer dans le tas et tirer sur tout ce qui bouge. Troisième option, vous pouvez commencer en infiltration et une fois que vous êtes repéré courir en esquivant les balles. Car oui, il est possible de foncer et fuir à chaque combat !

Comparé au premier opus, The Last Of Us Part II est moins diversifié dans sa progression. Le jeu propose une durée de vie assez conséquente (30h en moyenne). Mais les gunfights répétés et les objectifs assez similaires vont hélas nous laisser un petit goût amer. Certains moments deviennent longs et nous avons hâte de passer à la suite et cela casse tout de même le rythme. Ce n’est pas dramatique et cela ne gâche pas la majeure partie du jeu, mais c’est quelque chose dont nous ne sommes pas habitués avec Naughty Dog et encore moins avec le premier opus de The Last Of Us. D’ailleurs, les nouveautés par rapport au premier opus se font assez rares. Pour le craft, nous devons ramasser les mêmes objets (bouteille, alcool, explosifs, métaux…), mais les objets à confectionner son différent. Oubliez les bombes métalliques qui pouvaient tuer des ennemis, désormais c’est des pièges que vous pouvez poser au sol pour piéger ceux qui passent par là, vous pouvez faire également des bombes pour étourdir vos ennemis et créer des silencieux pour votre pistolet. Pour le reste, c’est des objets comme dans le premier opus avec cocktail Molotov, trousse de soin, et amélioration d’armes blanches. Le gameplay n’est pas non plus révolutionnaire. Désormais, Ellie peut « sauter », monter et descendre en rappel et ramper au sol. Voilà les principales nouveautés. Pour le reste, le gameplay est le même que le premier opus de The Last Of Us.

Part II - Puants

The Last Of Us Part II vous mènera dans de nombreux lieux divers et variés. Du centre de Seattle en passant par la périphérie de la ville jusqu’aux lotissements où de nombreuses maisons se succèdent les unes après les autres. Certains bâtiments (comme les hôtels ou universités) nous rappellent énormément le premier opus et certaines séquences. Cela nous fait un rappel au premier opus. À côté de cela, le jeu vous fera voyager dans de nombreux lieux qui se distingueront les uns des autres et qui, pour certains, vous réserveront de belles surprises.

Graphiquement, The Last Of Us Part II est inégal. Nous pouvons clairement voir que deux équipes différentes ont travaillé sur le jeu. Par moment, le jeu sera vraiment incroyablement beau, avec des séquences, des points de vue, et des panoramas assez impressionnants. À d’autres moments, le jeu sera « seulement » beau. Cela ressemblera à des choses que nous avons déjà pu voir dans de très beaux jeux, notamment dans la neige au début du jeu à Jackson. Cette dernière est moins impressionnante que la végétation à Seattle. Sous la pluie, c’est vraiment incroyable.

Pluie Seattle

Il est temps d’aborder le cœur du jeu. La narration. Car oui, Naughty Dog excelle dans le domaine, dans l’art de nous raconter des histoires. The Last Of Us Part II est l’histoire de Joël et Ellie. Comme nous avons pu le voir dans les trailers, le jeu mélangera de nombreuses séquences entre le présent et le passé avec quelques flachbacks. Au final, est-ce que la formule est gagnante ? Eh bien oui, c’est carrément prenant. Si The Last Of Us Part II n’est pas parfait dans son cheminement, avec certaines longueurs et quelques gunfights répétitifs, le jeu réalise quasiment un sans faute dans ses cinématiques et sa narration. Naughty Dog, Neil Druckmann (vice-président) et Troy Backer (acteur qui incarne Joël) avaient prévenu. Le scenario de The Last Of Us Part II va diviser les fans. Et nous confirmons. Cela ne plaira pas à tout le monde. Mais au-delà de son histoire principale, le jeu aborde de nombreuses choses et porte un message très fort concernant la violence et la haine. Et nous pouvons vous assurer que le jeu propose des séquences marquantes. Certaines scènes sont si intenses que nous ne savons pas du tout ce qui va se passer. Et, dans The Last Of Us Part II, tout peut arriver. Alors, notre cœur s’emballe, on angoisse, on sert la manette entre nos mains tellement nous redoutons la suite des événements. Le jeu est par moment beau, avec des moments d’émotions. Le jeu est par moment cruel. Et à d’autres instants terriblement durs et violents. Le jeu divisera, mais beaucoup de personnes risquent de passer à côté de nombreux détails, sous-entendus ou encore messages subliminaux. Le principal conseil que nous pouvons vous donner est de digérer votre jeu, réfléchir à de nombreuses choses, et laissez-vous tenter par une deuxième partie où beaucoup de choses vous paraîtront plus claires.

The Last Of Us PArt II - Ellie Triste

The Last Of Us Part II ressort comme un jeu vraiment déstabilisant tellement il est crédible. L’une de nos grandes déceptions, c’est au niveau de la musique qui est nettement moins présente et surtout moins frappante que dans le premier opus. Mais d’un certain point de vue, cela est voulu. The Last Of Us était le jeu des émotions. The Last Of Us Part II est le jeu de la haine. Chaque scène est crédible et nous les vivons comme si ces dernières étaient réelles. Ainsi, la musique est plus discrète, moins marquante que le premier opus. Car dans la vraie vie, lorsque nous sommes témoins de scènes dramatiques, aucune musique n’accompagne ce moment. L’animation des visages des personnages est assez bluffante par moment. Certaines scènes se passent de dialogues. Juste un regard, ou une émotion sur le visage des personnages nous permettent de comprendre. Naughty Dog souhaitait faire passer un message quitte à nous faire mal. Ils ont brillamment réussi leur pari. Et si vous prenez les temps de vous poser pour réfléchir aux messages qui sont passés à travers le jeu, il est difficile de ne pas en ressortir marqué.

AVIS SUR THE LAST OF US PART II

The Last Of Us PArt II - Ellie

En conclusion, que pouvons-nous dire sur The Last Of Us Part II ? Dès son annonce lors de la PlayStation Experience 2016, nous savons que Naughty Dog prépare son jeu le plus sombre, le plus violent, et le plus difficile psychologiquement. L’objectif n’est pas de se servir de la violence pour faire plaisir aux joueurs avides de ce genre de jeux. L’objectif est de se servir de la souffrance, de la haine et de cette violence pour faire passer plusieurs beaux messages qui vous déstabiliseront. Jusqu’où pouvons-nous aller pour ceux que nous aimons ? À quel moment devons-nous nous rendre compte que cela va trop loin ? Sommes-nous différents des autres ?

The Last Of Us Part II s’inscrit parfaitement dans la lignée des jeux Naughty Dog. Il s’agit d’une ode à la cruauté qui nous touche, qui nous marque et qui par moment nous fera mal. Sourire, tristesse, colère, angoisse et haine, c’est une courte liste des différentes émotions qui risquent de parcourir votre esprit tout au long de ce voyage. Un voyage qui n’est pas parfait, mais un voyage qui ose explorer des pistes pas encore trop exploitées. Quitte à prendre des risques. Le jeu s’inscrit parfaitement dans la lignée du premier opus, à savoir une suite directe qui aura encore plus d’impact pour les fans qui parviendront à comprendre les sous-entendus, découvrir les easter eggs et qui seront attentifs aux dialogues et expressions des personnages. Nous aurons attendu sept ans pour découvrir les nouvelles aventures de Joël et Ellie, et même si cette seconde aventure ne plaira pas à tout le monde, nous sommes forcés de constater que le défi est brillamment relevé.

ON AIME ON AIME MOINS
– Une mise en scène et une narration digne de Naughty Dog. – Quelques longueurs et un sentiment de répétition à certains moments (gunfight, loots, objectifs similaires…).
– Des passages d’une beauté incroyable. – Des musiques moins présentes et moins marquantes que dans le premier opus.
– Certaines animations bluffantes. – Quelques petits bugs (qui seront sans doute corrigés avec le patch Day One).
– Un choix scénaristique brillant au cours du jeu.
– Un souci du détail parfait.
– Une grande liberté de déplacement dans Seattle.
– Durée de vie correcte.
– Toutes les options d’accessibilités.

18/20

The Last Of Us PArt II - Ellie Guitare

17 comments
  1. The Last Of Us Part II est désormais disponible partout dans le monde - Naughty Dog Mag'

    […] De notre côté, voilà déjà deux semaines que nous avons eu la chance de débuter et terminer ces nouvelles aventures. Nous préparons pas mal de choses dans les prochaines heures et prochains jours pour accompagner la sortie du jeu et vous proposer pas mal de contenu. Mais dans un premier temps, n’hésitez pas à voir ou revoir notre test (sans spoils). […]

Laisser un commentaire